• TSX-V:ECR 0.1100 (0)
  • Volume 2000

MacCormack

Le projet d’origine de Cartier. Minéralisation démontrée d’or et de SMV et cibles robustes pouvant mener à la prochaine découverte importante.

Faits saillants

MISE À JOUR : 5 JUIN 2017

PROJET

MacCormack

STADE

Forage d’exploration pour délimiter les extensions de la zone de sulfures massifs et explorer le potentiel périphérique pour les sulfures massifs et l’or.

SUBSTANCES

Zinc, cuivre, or et argent

LOCALISATION

À 80 km au nord-ouest de Val-d’Or et à 70 km au nord-est de Rouyn-Noranda, Québec (Figure 1)
Cantons: La Pause et Manneville
Feuillet SNRC: 32D07
Latitude: 48° 45′ 11″ N
Longitude: 78° 56′ 78″ O

DROITS MINIERS

La propriété, constituée de 89 titre miniers (Figure 2), couvre une superficie de 3 808 hectares.

DROITS DE PROPRIÉTÉ

Les intérêts de la propriété sont détenus à 100% par Ressources Cartier Inc. Un total de 19 titres miniers sont associés à une clause de  »buy back » de la part de Glencore sous certaines conditions.

ROYAUTÉS

Aucun royauté n’a été octroyée sur cette propriété.

ÉLÉMENTS CLÉS

Zone de sulfures massifs d’une longueur de 180 m par une hauteur verticale de 180 m située sur un horizon favorable de 3 km de longueur (Figures 3, 4 et 5). Les meilleurs valeurs mesurées le long de la carotte de forage sont les suivantes :

  • Mc-09-01 : 11,1 % Zn, 1,23 % Cu, 66, 2 g/t Ag et 0,29 g/t Au / 0,4 m;
  • Mc-14-10 : 7,15 % Zn, 0,20 % Cu, 4,1 g/t Ag et 0,11 g/t Au / 0,4 m;
  • Mc-14-11 : 1,92 % Zn, 0,93 % Cu, 24,3 g/t Ag et 0,30 g/t Au / 0,5 m;
  • Mc-14-12: 11,73 % Zn, 0,21 % Cu, 44,2 g/t et 1,98 g/t Au / 0,6 m.

Les sulfures massifs sont situés au contact de deux laves felsiques de composition tholéiitique, altérées en chlorite-séricite (indice d’altération d’Ishikawa > 80%).

Zones aurifères situées le long du couloir de déformation Porcupine-Destor observables en affleurement et en carottes de forage sur une distance de 1,5 km (Figures 3, 4 et 6).

  • La zone dyke nord consiste en des dykes albitisés situés à l’intérieur d’un couloir de schiste à fuchsite-chlorite-ankérite. La meilleure intersection est de 0,34 g/t Au / 67,0 m incluant 6,50 g/t Au / 1,0 m.
  • La zone dyke sud consiste en des dykes felsiques hématisés situés à l’intérieur d’un couloir de schiste à fuchsite-chlorite-ankérite. La meilleure intersection est de 0,33 g/t Au / 29,0 m incluant 2,36 g/t Au / 1,4 m.

Les données du levé OreVision 3D ont généré 2 nouvelles zone-cibles de forage. Un programme et budget de 2 000 m a été élaboré pour explorer ce potentiel.

Présentation

MISE À JOUR : 28 avril 2016

CARACTÉRISTIQUES DU PROJET

Horizon minéralisé favorable à l’accumulation des sulfures massifs volcanogènes (SMV) recoupé en forage sur une distance de 3 km. Cet horizon est caractérisé par :

  • La présence d’une zone de sulfures massifs (Photos 1 et 2) de 180 m de longueur par 180 m de hauteur verticale (Figures 3, 4 et 5). Les meilleurs valeurs mesurées le long de la carotte de forage sont les suivantes:
    • Mc-09-01 : 11,10 % Zn, 1,23 % Cu, 66, 2 g/t Ag et 0,29 g/t Au / 0,4 m;
    • Mc-14-10 : 7,15 % Zn, 0,20 % Cu, 4,1 g/t Ag et 0,11 g/t Au / 0,4 m;
    • Mc-14-11 : 1,92 % Zn, 0,93 % Cu, 24,3 g/t Ag et 0,30 g/t Au / 0,5 m;
    • Mc-14-12: 11,51 % Zn, 0,21 % Cu, 44,2 g/t et 1,98 g/t Au / 0,6 m.
  • Les sulfures massifs sont situés au contact de deux laves felsiques (Figure 4) de composition tholéiitique (Zr/Y < 2,8), de signature FIIIb, altérées en chlorite et séricite avec des indices d’Ishikawa > 80% (Figure 5);
  • L’âge des formations rocheuses, appuyée par l’association spatio-temporelle étroite entre les laves ultramafiques et les complexes rhyolitiques contemporains, suggèrent que le contexte géologique de MacCormack peut être corrélé avec le contexte géologique de la Mine de SMV de classe mondiale Kidd Creek située à Timmins en Ontario.

Zones aurifères (Photo 3) situées le long du couloir de déformation Porcupine-Destor observables en affleurement et en carottes de forage sur une distance de 1,5 km (Figures 3, 4 et 6).

  • La zone dyke nord consiste en des dykes albitisés situés à l’intérieur d’un couloir de schiste à fuchsite-chlorite-ankérite. La meilleure intersection est de 0,34 g/t Au / 67,0 m incluant 6,50 g/t Au / 1,0 m.
  • La zone dyke sud consiste en des dykes felsiques hématisés situés à l’intérieur d’un couloir de schiste à fuchsite-chlorite-ankérite. La meilleure intersection est de 0,33 g/t Au / 29,0 m incluant 2,36 g/t Au / 1,4 m.

Le contexte géologique des laves ultramafiques fortement déformées en schiste et altérées en fuschsite et chlorite présente des similarités avec le contexte de la mine Kerr-Addison située à Larder Lake en Ontario.

Au total, pour les 3 zones minéralisées, 37 forages totalisant 13 313 m ont été effectués. Un total de 33 autres forages totalisant 6 296 m ont été réalisés sur le reste de la propriété.

Les figures 5, 6 et 7 présentent le potentiel de découverte pour les SMV et l’or sur la propriété. Ce potentiel est basé sur les données collectées à ce jour.

Le tableau BEST RESULTS présente les meilleurs valeurs intersectées à ce jour sur la propriété.

TRAVAUX HISTORIQUES

1944-51 – Nortyne Gold Mines Ltd:
  • Levé magnétométrique;
  • Cartographie révélant une zone de 2 km de carbonates verts entrecoupés par un réseau de veinules de quartz et de dykes syénitiques avec des valeurs de 7,89 g/t Au, 4,11 g/t Au et 1,37 g/t Au (GM42299);
  • Campagne de 14 forages (1 à 9 et 13 à 17) suivie d’une campagne de 3 forages (N1 à N3) totalisant 481 m pour explorer les laves rhyolitiques (GM01094B);
1970 – Groupe Minier Sullivan Ltée:
  • Levés électromagnétique et magnétométrique (GM25810);
  • Un forage de 132 m recoupant des tufs rhyolitiques (GM26823);
1973 – Mount James Mines Ltd:
  • Levés électromagnétique et magnétométrique (GM28518 et GM42299);
1974 – Valdex Mines Inc.:
  • Campagne de 2 forages (VM-74-1 et 2) totalisant 81 m qui ont recoupés de la pyrrhotite et du graphite (GM30331);
1976 – M. Guthrie:
  • Coupe de lignes de 50 km et levé VLF de 46 km (GM31858);
1980 – G.J. Hinse:
  • Description dans un rapport des similitudes entre les contextes géologiques de MacCormack et de la mine Kerr-Addison en Ontario (GM36259);
1982-86 – SOQUEM INC.:
  • Coupe de lignes, cartographie et collecte de 1 825 échantillons d’humus ayant mis en évidence l’indice MacCormack (GM38998, GM38999 et GM40061);
  • Campagne de 9 forages de mort-terrain (Mt-8 à 16) totalisant 452 m qui ont recoupé des roches komatiitiques et syénitiques avec une valeur de 5,4 g/t Au (GM41120);
  • Prospection et compilation (GM42299);
  • Levés Max-Min et PP (GM42917);
  • Un forage (86-1) de 91 m recoupant du graphite (GM43339);
1984-85 – Utah Mines Ltd:
  • Levé PP (GM41517);
  • Campagne de 4 forages (K-3-85, K-4-85, K-5-85A et K-5-85B) totalisant 330 m (GM43322);
1986-87 – Mines d’or Queenston Ltée:
  • Levés aériens DighEM, VLF et magnétométrique et compilation (GM44495 et GM44515);
1987 – Cambior Inc.:
  • Levés héliportés électromagnétique et magnétométrique (GM45689);
1988 – Exploration Orex Inc.:
  • Cartographie et échantillonnage (GM47364);
1994 – Terence O’Connor:
  • Propection découvrant pyrite, pyrrhotite et graphite dans des roches volcaniques intermédiaires (GM55163);
1999 – Anglaumaque Explorations Inc.:
  • Levés VLF et magnétométrique de 38 km (GM56801);
2002 – 170364 Canada Inc.:
  • Levé Beep-Mat, prospection et collecte de 11 échantillons choisis (GM61595 et GM62120);
2005 – Noranda Inc.:
  • Levés électromagnétique et magnétométrique au sol et forages (GM61847).

ACCÈS À LA PROPRIÉTÉ

La propriété est localisée à 80 km au nord-ouest de Val-d’Or (Figure 1). L’accès se fait aisément via Val-d’Or en empruntant la route 117 vers l’ouest sur 60 km. Puis, on se dirige vers le nord sur la route 395 sur 30 km. De l’autre côté du pont, un chemin de gravier de 20 km, de direction ouest, mène à la propriété.

CONTEXTE GÉOLOGIQUE

La propriété est située à l’intérieur de la Sous-Province archéenne de l’Abitibi dans la Province du Supérieur. Du nord au sud, la géologie régionale consiste en un assemblage volcano-sédimentaire, divisé en deux cycles volvcaniques : la Formation de Deguisier (Groupe de Kinojévis, 2718-2730 Ma) et la Formation de Lanaudière (Groupe de Kinojévis, 2717-2718 Ma) ainsi que d’un cycle sédimentaire : la Formation du Lac Caste (Groupe de Kewagama < 2691 Ma). Cet épisode de sédimentation est recoupé par deux intrusions polyphasées : les plutons de La Motte (2640 Ma) et de La Corne (2670 Ma). Le niveau métamorphique général atteint le faciès des schistes verts supérieurs et localement celui des amphibolites à proximité des batholites. Tous ces Groupes et Formations sont séparés par d’importantes zones de failles ou couloirs de déformation orientés E-O. L’intensité de la déformation régionale varie considérablement le long de ces structures.

La Formation de Deguisier (2718-2730 Ma) appartient au Groupe de Kinojévis et se caractérise par des coulées de basaltes et d’andésites, des centres felsiques, des volcanoclastites de composition variées et des dykes tonalitiques porphyriques (Figure 3). De volumineux filons-couches de gabbros viennent tronquer cette séquence, lesquels segmentent abruptement les continuités stratigraphiques des unités repères. De nombreux accidents tectoniques obliques et longitudinaux s’inscrivent dans cette géologie. La Formation de Deguisier est séparée de la Formation de Lanaudière au sud par la Faille Aiguebelle. Cette faille marque la limite nord d’un domaine structural distinct qui se démarque par un pendage modéré et régulier vers le nord de 35 à 45 degrés de la schistosité régionale et de la stratification; toutes deux subparallèles.

La Formation de Lanaudière (2717-2718 Ma) appartient au Groupe de Kinojévis et possède les caractéristiques des laves komatiitiques et basaltiques accompagnées de plusieurs niveaux de volcanites felsiques d’affinité tholéiitique ainsi que de nombreuses intrusions tardives de composition tonalitique à monzonitique (Figure 3). L’âge de cette Formation, appuyée par l’association spatio-temporelle étroite entre les laves ultramafiques et les complexes rhyolitiques contemporains, indique qu’elle peut être corrélée avec l’Assemblage du Kidd-Munro (AKM) Inférieur en Ontario. La Faille Aiguebelle qui borde le nord de la Formation de Lanaudière longe un cortège de plusieurs petits bassins sédimentaires contenant localement des faciès conglomératiques, des grès quartzeux et des argilites graphiteuses. Ces points rapellent certains aspects de la Faille Casa Berardi. La Faille Manneville Nord (à pendage abrupte vers le nord) sépare la Formation de Lanaudière de la Formation du lac Caste.

La Formation du Lac Caste (< 2691 +/- 8 Ma) fait partie du Groupe de Kewagama et présente un faciès exclusivement sédimentaire composé de grès et de mudrocks turbiditiques avec claystone noir pyriteux. Elle représente des sédiments déposés dans des bassins profonds en périphérie des centres volcaniques (Figure 3). Les batholites de La Motte et de La Corne se sont intrudés dans cette séquence sédimentaire. Le pluton de La Motte (2640 Ma) se constitue de monzogranite, de monzonite à muscovite et de biotite, de monzonite quartzifère à hornblende et/ou biotite, de granite, de granodiorite, d’aplite et de pegmatite granitique et montre pour sa part une fabrique magmatique de même orientation que la Faille Aiguebelle. Le pluton de La Corne (2670 Ma) se compose de monzonite à hornblende, de monzonite quartzifère, de granodiorite, d’aplite et de pegmatite. La Formation du Lac Caste est bordée au sud par la Faille Manneville Sud, d’orientation E-O à pendage nord.

TRAVAUX RÉALISÉS PAR RESSOURCES CARTIER

2006
  • Jalonnement de la propriété;
  • Campagne de prospection avec prélèvement de 58 échantillons choisis;
2007
  • Campagne de prospection avec prélèvement de 115 échantillons choisis;
  • Levés aériens magnétométrique et radiométrique de 645 km;
  • Campagne de 12 décapages exposant 4 190 m2 de surface rocheuse avec prélèvement de 850 échantillons de rainure;
  • Campagne de 5 forages totalisant 1 594 m (Ki-07-01 à Ki-07-03);
  • Levé pulse-EM de 8 km en mode in-loop et deep-EM.
2008
  • Campagne de prospection avec prélèvement de 145 échantillons choisis;
  • Campagne de 6 décapages exposant 3 939 m2 de surface rocheuse avec prélèvement de 343 échantillons de rainure;
  • Campagne de 14 forages totalisant 4 629 m (Ki-08-21 à 24 et Ki-08-28 à 37);
2009-10
  • Coupe de lignes et levé PP de 59 km;
  • Levé InfiniTem de 13 km;
  • Campagne de 14 forages totalisant 4 666 m (Ki-08-32 Ext à 33 Ext, Mc-09-01 à 05 et Mc-10-06 à 09 et Xta-10-01 à 03;
  • Campagne de prospection avec prélèvement de 19 échantillons choisis;
  • Campagne de 6 décapages exposant 1 954 m2 de surface rocheuse avec prélèvement de 292 échantillons de rainure et choisis.
2011
  • Levé InfiniTem de 15 km;
  • Campagne de 12 forages totalisant 3 414 m (Xta-11-06 à 10 et Xta-11-12 à 18).
2014-15
  • Campagne de 7 forages totalisant 2 435 m (Mc-14-10 à 12 et Mc-15-13 à 16).
2015
  • Levé InfiniTem II : 2 boucles de 800 m x 900 m sur le gîte de sulfures massifs;
  • Deux levés OreVision 3D de calibration sur le gîte de sulfures massifs;
  • Levé magnétométrique de 29 km;
  • Levé OreVision 3D de 40 km.

TRAVAUX PLANIFIÉS

Forages d’exploration en périphérie du gîte de sulfures massifs.

Documents

Principaux résultats

Photos