• TSX-V:ECR 0.1450 (0)
  • Volume 1000

Communiqués



5 novembre 2019

Cartier publie sa première estimation des ressources minérales du Couloir Aurifère Central de la propriété Mine Chimo

Faits saillants:

 

  • L’estimation des ressources du Couloir Aurifère Central de la propriété Mine Chimo (FIGURE 1) a été produite en utilisant un prix de l’or de 1 292 US $ par once et une teneur de coupure de 2,5 g/t Au:

 

 

  • 3 263 300 tonnes à une teneur moyenne de 4,40 g/t Au pour un total de 461 280 onces d’or dans la catégorie de ressources indiquées;

 

  • 3 681 600 tonnes à une teneur moyenne de 3,53 g/t Au pour un total de 417 250 onces d’or dans la catégorie de ressources présumées;

 

  • Les travaux visant l’expansion des ressources sont en cours via:

 

 

  • L’estimation des ressources des Couloir Aurifère Nord et Couloir Aurifère Sud;

 

  • La préparation du forage d’exploration de l’extension géométrique sous les nouvelles Zones 5B4-5M4-5NE, qui débutera le 20 novembre prochain à l’aide de 2 foreuses (FIGURE 1).

 

 

Val-d’Or, 5 novembre 2019 – Ressources Cartier Inc. (TSX-V: ECR) (“Cartier”) annonce les résultats de l’estimation des ressources minérales du Couloir Aurifère Central de la propriété Mine Chimo, située à 45 km à l’est de Val-d’Or.  L’estimation, terminée et rendue disponible en date du 4 novembre 2019, a été réalisée par M. Christian D’Amours, géo., B.Sc.A. de GéoPointCom Inc., une personne qualifiée indépendante au sens du Règlement NI 43-101.

 

 

″ Ces ressources d’importance, à portée de main via les infrastructures minières souterraines existantes, sont un des éléments-clés de la stratégie de croissance à court terme de la Société ″ a commenté Philippe Cloutier, Président et Chef de la direction, avant d’ajouter que ″ ces résultats ne représentent qu’une portion du potentiel de la propriété Mine Chimo pour laquelle l’estimation des ressources des Couloirs Aurifères Nord et Sud sont en cours, en plus du potentiel associé aux forages en préparation pour le 20 novembre prochain sous les Zones 5B4-5M4-5NE qui avaient rapportées d’excellents résultats en juin dernier ″.

 

 

 

Le tableau de la sensibilité de la teneur de coupure sur les ressources aurifères (FIGURE 1) est présenté ci-dessous:

 

PROJET MINE CHIMO – COULOIR AURIFÈRE CENTRAL
  Ressources Indiquées Ressources Présumées
Teneur de coupure (g/t Au) Tonne métrique

(t)

Teneur

(g/t Au)

Once Troy

(oz)

Tonne métrique

(t)

Teneur

(g/t Au)

Once Troy

(oz)

1,5 6 157 300 3,24 642 060 8 520 400 2,62 716 570
2,0 4 479 300 3,81 548 380 5 591 300 3,09 555 530
2,5 3 263 300 4,40 461 280 3 681 600 3,53 417 250
3,0 2 389 100 5,01 384 540 2 347 800 3,97 299 800
3,5 1 759 400 5,63 318 680 1 199 000 4,66 179 470
4,0 1 255 900 6,40 258 410 728 300 5,25 122 950

 

 

Le tableau ci-dessus illustre la sensibilité de la présente estimation des ressources minérales à différentes teneurs de coupure pour un scénario d’opération souterraine ayant des perspectives raisonnables d’extraction économique. Le lecteur est prié de noter que les chiffres fournis dans ce tableau ne doivent pas être interprétés comme un énoncé sur les ressources minérales. Les quantités et les teneurs estimatives rapportées à différentes teneurs de coupure sont présentées dans le seul but de démontrer la sensibilité du modèle des ressources au choix d’une teneur de coupure spécifique.

 

La minéralisation de la propriété Mine Chimo est constituée de 25 zones aurifères qui s’inscrivent à l’intérieur de 16 structures aurifères, elles-mêmes regroupées en trois couloirs aurifères (FIGURE  1).  Les résultats de ce communiqué ne présentent que l’estimation des ressources du Couloir Aurifère Central, composé des Zones 5B, 5B2, 5B4, 5C, 5M, 5M2, 5M3, 5M4, 5N, 5NE et 6N1.  Les Zones 5B, 5B2, 5C, 5M, 5M2 et 5N sont situées, en partie, à l’intérieur des infrastructures de l’ancienne mine Chimo tandis que la Zone 6N1 est située à 125 m au sud et les Zones 5B4 – 5M4 – 5NE sont situées à 450 m à l’est.

 

Les Zones 5B4-5M4-5NE, récemment mises en valeur et particulièrement via les excellents résultats de forage de juin 2019, ont permis de développer de nouvelles ressources dans le secteur est de la propriété.  Ce nouveau secteur, à fort potentiel de découverte sous les Zones 5B4 – 5M4 – 5NE (FIGURE 1), sera à nouveau foré à partir du 20 novembre 2019.

 

L’estimation des ressources du Couloir Aurifère Nord, constitué des Zones 1A, 1B, 2B, 2, 2W, 3, 3E, 3W, 4B et 4B2 ainsi que du Couloir Aurifère Sud, composé des Zones 6, 6B, 6P et 6P2, est en cours de réalisation.

 

 

Notes complémentaires sur l’estimation des ressources

 

 

  1. Ces ressources minérales ne sont pas des réserves minérales parce que leur viabilité économique n’a pas été démontrée. La quantité et la teneur des ressources présumées reportées dans cette estimation des ressources minérales est de nature incertaine et rien ne garantit qu’une partie ou que la totalité des ressources minérales présumées pourra être convertie en ressources minérales indiquées avec davantage de forage d’exploration.

 

  1. L’estimation des ressources minérales est conforme aux normes et aux lignes directrices en vigueur de l’Institut Canadien des Mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM) ainsi que de la norme canadienne NI 43-101 pour la publication des ressources minérales.

 

  1. Les ressources sont présentées in situ pour un scénario d’opération souterraine non diluées et considérées comme ayant des perspectives raisonnables d’extraction économique.

 

  1. Une teneur de coupure de 2,5 g/t Au a été utilisée pour l’estimation des ressources minérales découlant de calculs effectués avec les principaux paramètres suivants:

 

  • prix de l’or de 1 292 $ US / oz

 

  • taux de change de 1,3 $ US / $ CA par once troy

 

  • coût de minage et de hissage de 90 $/t

 

  • coût de transport de 20 $/t

 

  • coût d’usinage de 25 $/t

 

  • pourcentage de récupération de 90 %

 

  • Compte tenu des propriétés physiques des minéraux (quartz et arsénopyrite) associés à l’or, il est raisonnable de prévoir une réduction de 35% des frais de transport et d’usinage si un plan de tri des matériaux est en opération à la surface sur le site de Mine Chimo. Cette réduction de coût produit un calcul de 2,5 g/t Au pour la teneur de coupure. Il est important de noter que ces coûts sont dynamiques et peuvent varier avec le temps. Par conséquent, ils doivent être réévalués régulièrement en fonction des conditions du marché.  L’auteur estime que le seuil de 2,5 g/t Au pour la teneur de coupure représente la juste valeur du potentiel de ce projet et que cette valeur constitue la valeur de référence pour la présente étude.  La sélection de paramètres prospectifs raisonnables, qui supposent que tout ou une partie des ressources estimées pourraient potentiellement être extraites, est basée sur un scénario d’exploitation minière souterraine en vrac impliquant un taux d’extraction journalier d’environ 2 000 à 3 000 tonnes.

 

  1. La valeur de densité de 2,8 g/cm3a été utilisée.

 

  1. L’estimation a été effectuée à partir d’une base de données constituée, en date du 2 juillet 2019, de 3 429 forages totalisant 279 670 m forés, 13 477 mesures de déviation ainsi que 79 236 échantillons analysés pour l’or et collectés sur une longueur de carotte de 85 647 m représentant 35% de la longueur de carotte forée. Cette base de données contient 2 107 échantillons de blanc et de standard, insérés par Cartier entre le 1er novembre 2016 et le 2 juillet 2019. Cette base de données a été validée avant de débuter l’estimation des ressources.  L’estimation a été réalisée sur sept structures minéralisées, recoupées par 51 029 m de forage, ayant produit 5 364 intersections aurifères différentes.

 

  1. Un plafonnement des hautes teneurs de 30 g/t Au (structures 5M2 et 6N1), de 50 g/t Au (structures 5M et 5N) et de 110 g/t Au (structure 5B) a été appliqué lors de l’interpolation sur les composites situés à plus de 15 m du centre de la cellule estimée.

 

  1. Les ouvertures souterraines (chantiers minés ouverts et remblayés-cimentés, galeries, monteries et puits) ont été modélisées à partir des sections transversales et longitudinales ainsi que des plans géologiques et miniers historiques détaillés. La production souterraine historique a été soustraite de l’estimation des ressources.  La réconciliation de l’estimation des ressources avec l’information détaillée de l’alimentation à l’usine entre 1990 et 1996 ne présente qu’une différence de 4,92% au niveau du tonnage extrait et de 2,15% au niveau des onces produites.

 

  1. La présente estimation des ressources minérales a été préparée à l’aide des logiciels GéoticMine (v.2.14) et Isatis (v. 2018.3). GéoticMine a été utilisé pour la modélisation 3D des surfaces topographiques et du socle rocheux, des chantiers minés et des divers types d’ouvertures souterraines ainsi que de l’interprétation des structures aurifères.  Chaque structure a été définie par des meshs individuels.  Isatis a été utilisé pour la géostatistique et l’estimation des ressources sur un modèle de bloc de type pourcent.  Des études statistiques ont été effectuées avec les logiciels NCSS (v. 12) et Microsoft Excel.  L’interpolation des teneurs a été effectuée en utilisant la méthode du krigeage ordinaire, basée sur des composites de 1,0 m et des blocs de 10 m x 10 m x 10 m.

 

  1. L’estimation des ressources minérales présentées ici est classée en ressources présumées et indiquées. La catégorie des ressources minérales indiquées est définie par interpolation à l’aide d’ellipsoïde de recherche ayant un rayon moyen de 20 m pour la passe 1. La catégorie des ressources minérales présumées est définie par interpolation à l’aide d’ellipsoïde de recherche ayant un rayon moyen de 40 m pour la passe 2 et de 80 m pour la passe 3.  Les cellules qui n’ont pas été estimées lors d’une passe ont été estimées lors des passes suivantes, sauf pour la passe 3.

 

  1. Le nombre de tonne métrique a été arrondi à la centaine la plus proche et le contenu métallique est présenté en once troy (tonne x teneur / 31,1035) arrondi au dixième le plus proche.

 

  1. GéoPointCom n’a connaissance d’aucun problème lié à l’environnement, aux permis, aux titres miniers ou lié à des questions d’ordre juridique, fiscal, sociopolitique, commercial ou tout autre facteur pertinent non mentionné dans le présent communiqué, qui pourrait avoir une incidence importante sur l’estimation des ressources minérales.

 

 

Faits saillants du projet Mine Chimo

 

  • Cartier détient un intérêt de 100% dans la propriété pour laquelle une royauté de 1% NSR (‘’Net Smelter Return’’) a été accordée à IamGold Corporation. Aucun droit de premier refus (‘’buy – back’’) n’a été accordé.

 

  • La propriété, qui est accessible à l’année, est située à proximité de 6 concentrateurs de la région de Val-d’Or.

 

  • Quatorze zones aurifères ont été exploitées par 3 producteurs entre 1964 et 1997 pour une production de 379 012 onces d’or (MERN DV 85-05 à DV-97-01).

 

  • Les infrastructures minières consistent en un réseau de 7 km de galerie, distribuées sur 19 niveaux et reliées par un puits de 5,5 m x 1,8 m à 3 compartiments d’une profondeur de 920 m. Le chevalement et les installations de surface ont été démantelés en 2008 mais la ligne électrique de 25 kV ainsi que la sablière sont encore en place.

 

  • Les récents travaux de forage des Phases I, II et III, réalisés à ce jour par Cartier sur la propriété Mine Chimo, se composent de 109 forages totalisant 49 251 m. Ces travaux ont permis de démontrer la continuité des Zones aurifères principales 5B et 5M sous les infrastructures minières existantes, d’explorer les extensions de 19 zones aurifères périphériques aux zones principales et d’explorer les extensions des 7 zones aurifères qui ont été priorisées; ce qui a permis de découvrir les nouvelles Zones 5B4-5M4-5NE (FIGURE 1) et de valoriser le potentiel de la Zone 6N1.  Ces zones possèdent un excellent potentiel pour livrer de futures découvertes.

 

 

Personnes qualifiées

 

Les renseignements de nature scientifique et technique de la Société et du projet Mine Chimo, présents dans ce communiqué, ont été rédigés et révisés par MM. Gaétan Lavallière, géo., Ph. D., Vice-Président et Ronan Déroff, géo., M. Sc., Géologue Sénior, Chef de projets et Géomaticien, personnes qualifiées au sens du Règlement NI 43-101. M. Lavallière a approuvé les informations contenues dans le communiqué.

La personne qualifiée indépendante de l’émetteur, responsable de l’estimation des ressources minérales, au sens du Règlement NI 43-101, est M. Christian D’Amours, géo., B. Sc. A., Président de GéoPointCom. M. D’Amours déclare qu’il a lu ce communiqué et que les informations scientifique et technique relatives à l’estimation des ressources qui y sont présentées sont conformes.

 

 

Assurance Qualité / Contrôle Qualité

 

Les résultats analytiques, issus des forages de Cartier, ont été obtenus d’échantillons mesurés le long de la carotte de forage.  L’épaisseur vraie estimée représente en moyenne 65% de la longueur apparente mesurée.  Les échantillons de carotte de calibre NQ sont concassés jusqu’à 80 % passant une maille de 8 mesh puis pulvérisés jusqu’à 90 % passant une maille de 200 mesh.  Cartier insère 5 % du nombre d’échantillons sous forme de standards certifiés et un autre 5% sous forme d’échantillons stériles pour assurer le contrôle de la qualité.  Les échantillons sont analysés au laboratoire Techni-Lab (Actlabs), situé à Ste-Germaine-Boulé (Québec).  Les pulpes de 50 g sont analysées par pyroanalyse et lues par absorption atomique, puis par gravimétrie pour les résultats supérieurs à 5,0 g/t Au.  Pour les échantillons contenant de l’or visible, 1 000 g de roche sont analysés par la méthode ‘’Metallic Sieve‘’.

 

 

À propos de Ressources Cartier Inc.

 

Ressources Cartier Inc., fondée en 2006, est basée à Val-d’Or, au Québec.  Cette province s’est toujours classée parmi les meilleurs territoires miniers au monde, principalement en raison de sa géologie favorable, de son environnement fiscal attrayant et de son gouvernement pro-minier.  En 2019, l’Institut Fraser a classé le Québec le quatrième meilleur au monde en matière d’attractivité pour les investissements miniers.

 

  • La société a une solide encaisse avec plus de 8,1 M $, ainsi qu’un important endossement corporatif et institutionnel incluant Mines Agnico Eagle, JP Morgan UK et les fonds d’investissement du Québec.

 

  • La stratégie de Cartier consiste à concentrer ses efforts sur des projets aurifères possédant des caractéristiques qui offrent un potentiel d’accroissement rapide.

 

  • La Société détient un portefeuille de projets d’exploration situés dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi au Québec; l’une des régions minières parmi les plus prolifiques au monde.

 

  • La société se concentre sur l’avancement de ses 4 projets clés via des programmes de forage. Tous ces projets ont été acquis à des coûts raisonnables au cours des dernières années.  Tous sont prêts à être forés avec pour cible l’extension géométrique des dépôts aurifères connus.

 

  • Les travaux d’exploration sont actuellement concentrés sur la propriété Mine Chimo afin d’en optimiser la valeur pour les investisseurs. La préparation des prochains travaux d’exploration est en cours pour réaliser des programmes de forage respectivement sur les propriétés Benoist, Fenton puis Wilson.

 

– 30 –

 

Pour plus d’information, contacter:

 

Philippe Cloutier, géo.                                       Relations aux investisseurs:

Président et Chef de la direction                       Relations Publiques Paradox

Téléphone:  819-856-0512                                  514-341-0408

philippe.cloutier@ressourcescartier.com

www.ressourcescartier.com

 

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué de presse.


Document(s)

191105_ER_Mine Chimo_FR_FINAL